La RE 2020, quel impact pour le chauffage au gaz ?

shutterstock_274715528

Le 24 Novembre 2020, le ministère de la transition écologique a fait savoir les modifications apportées à la réglementation environnementale 2020 qui devait être mise en place courant Janvier 2021 mais est finalement repoussée à l’été 2021.

 

La RE 2020 et le gaz

La RE 2020 et le marché du neuf

Dans la continuité de la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020) vise à réduire les émissions de gaz carbonique dans les constructions neuves en 2 étapes :

  • Dans l’individuel, le seuil est fixé à 4 kgC02/m²/an, cela exclura le chauffage exclusivement au gaz mais les solutions de chauffage PAC Hybride GAZ doivent clairement trouver leurs place à la date d’application de la réglementation.
  • Dans le collectif, Le seuil sera fixé à 14 kgCO2/m2/an dès l’entrée en vigueur de la RE 2020 (il sera donc encore possible d’installer du chauffage au gaz dans les constructions collectives neuves).Dès 2024, le seuil sera ramené à 6kgC02/m2/an. Cela exclura donc le chauffage exclusivement gaz dans les constructions neuves mais pourrait laisser la place au solution hybride PAC/GAZ.

La RE 2020 et le marché de la rénovation

La RE 2020 n’impacte pas le marché de la rénovation.

Il est important de noter que le gaz reste une valeur sûre dans le secteur de la rénovation, tant en termes d’équipements (chaudières gaz performantes et pompes à chaleur hybrides gaz) que d’énergie (voir la suite de notre article sur le biogaz).

 

Le biogaz, une solution d’avenir

L’État a fixé comme objectif d’atteindre la neutralité carbone avant 2050 avec le gaz renouvelable : on compte aujourd’hui plus de 1100 projets de sites de méthanisation.

Gaz Réseau Distribution France (GRDF) accélère et soutient ce développement dans le cadre du projet méthanisation.

La méthanisation permet la création de gaz renouvelable par l’optimisation des déchets d’autres secteurs d’activité :

Site de méthanisation agricole : Les agriculteurs méthanisent les déjections animales de leurs exploitations pour créer et canaliser le gaz émis : c’est une source renouvelable et pertinente de création d’énergie.

 

Méthanisation de boue d’épuration : Les eaux usées peuvent être valorisées pour en extraire le méthane, ce qui a un double intérêt secondaire :

  • Réduire le volume de la boue d’épuration pour en faciliter le traitement.
  • Une fois le méthane extrait, la boue peut être utilisée pour être épandue sur les terrains agricoles.

 

Les installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND) : Le méthane dégagé par les cuves de stockage des déchets non dangereux peut être injecté dans le réseau gaz et éviter l’émission de gazs carboniques dans l’atmosphère.

 

Les sites de méthanisation industrielle : Ces sites permettent de collecter le méthane émis par le stockage des déchets d’industries agroalimentaires ou de transformation de matière végétale (parfumerie, papeterie).

 

La méthanisation territoriale : Les collectivités territoriales valorisent le méthane émis par les déchets ménagers et les biodéchets.

 

Dans le cadre de ces projets de valorisation des déchets, nous voyons la pertinence du développement du biogaz qui est une solution énergétique accessible pour les ménages.

Il est donc important de prendre en compte l’intérêt du gaz renouvelable de par sa nature première : il permet de réduire et de valoriser les déchets d’autres secteurs d’activité (agriculture, stations d’épuration, ISDND et biodéchets), ce qui en fait une solution d’avenir.

 

Publié le : 14/12/2020
Catégorie : L'efficacité energétique

Nous Contacter

Vous souhaitez nous contacter pour des renseignements commerciaux, une demande auprès du service clients, … Nous nous engageons à traiter votre demande dans les meilleurs délais. ( * Champs obligatoires) :

 Je souhaite recevoir vos CONSEILS & BONS PLANS par mail


Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment Via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails

Les informations qui vous concernent sont destinées à la Société AXENERGIE. Elles seront utilisées à des fins strictement professionnelles.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à AXENERGIE Paris – À l’attention du webmestre du site internet – 22 Rue du Sergent Bauchat, 75012 Paris.
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.